La prestigieuse revue brésilienne Veja - se compare à Time aux États-Unis - , dans son édition du 10 décembre 2014, en page 46, sous la rubrique «Datas», mentionnait le décès de Jean Béliveau.

Le Brésil n’est évidemment pas un pays de hockey, même s’il excelle dans de nombreux sports, le soccer étant son sport national.

Ces jours derniers, il fut d’ailleurs beaucoup question de l’hospitalisation de Pelé, footballeur considéré le plus grand joueur de tous les temps. Heureusement, il est maintenant sorti de l’hôpital et hors de danger.

Un tout petit entrefilet mais tout de même une mention fondée sur la personne exceptionnelle que fut Jean Béliveau. Pour moi, c’est une fierté de constater cet hommage d’un pays qui, par ailleurs, n’a pas de lien avec le hockey compte tenu de sa situation géographique et de son histoire sportive marquée par le soccer, ici appelé le «futebol».

Même édition, même page, on y retrouve aussi un autre avis de décès d’un Canadien naturalisé Américain dont, nous du Québec, avons peu ou pas entendu parler le poète anglophone Mark Strand décédé à Longueil (selon Veja) ou Brooklin, New-York (selon Wikipedia). Toutefois Wikipedia nous apprend qu’il fut naturalisé Américain et l’identifie comme poète américain.

décès de Jean Béliveau dans Veja

décès de Strand dans Veja