Samedi, le 4 janvier 2014, monsieur Georges Lacroix et son épouse Thérèse paient une page entière de publicité pour alerter la population sur l’état de dégradation du pont de Québec.

Un coup d’éclat, c’est le moins que je puisse dire.

Dépenser quelque 6.000$ pour nous alerter sur l’état lamentable du pont et le danger potentiel pour ses usagers. Nous avons la septième merveille du monde à notre porte et nous la laissons dans un état de délabrement inquiétant. De plus, des dizaines de milliers de citoyens empruntent ce pont tous les jours; qu’en est-il de leur sécurité? Un parallèle avec le pont Champlain peut être fait.

Je tire donc mon chapeau pour saluer ce couple pour leur initiative d’intérêt public. D’ailleurs, je n’ai lu que des remerciements et félicitations pour leur geste.

Cette initiative a eu des répercussions dans les médias. J’en cite quelques-unes:
le jour même (4 janvier) de la publication de la publicité, Nicolas Lachance publiait un article sur canoe.ca titré: Une pub coup-de-poing pour sauver le pont de Québec. Il est coiffé d’une photo du pont en montrant l’état de rouille dans lequel il est en ce moment.

Aussi le 4 janvier, sur le site lapresse.ca (Le Soleil), Olivier Parent, journaliste au journal Le Soleil publiait un article intitulé: Un couple au secours du pont de Québec. 

Toujours le 4, le site de Rouge 107,5 fm y fait allusion sous le titre: Une publicité choc pour sauver le pont de Québec. 

Dans l’édition papier du journal Le Soleil du 5 janvier, en page 2, Une photo du couple avec leur page publicitaire en main est publiée ainsi qu’un article d’Olivier Parent intitulé Une publicité pour éviter un drame. Un entrefilet signé Samuel Auger évoque la surprise de l’historien Michel L’Hébreux qui a consacré sa vie à fouiller l’histoire du pont sous toutes ses coutures. Ses ouvrages sur le pont sont des incontournables. (photo annexée)

Le 6 janvier, Ici Radio-Canada.ca publie sur son site un article titré: Pont de Québec :deux citoyens tentent de relancer le débat. En tête d’article, se trouve le topo que Radio-Canada a diffusé dans son journal télévisé du même jour. 

le 6 janvier, Samuel Auger, journaliste du Le Soleil, publiait sur le site lapresse.ca (Le Soleil) un article intitulé: Le NPD comprend l'exaspération de la population envers le pont de Québec

Dans son édition papier du 6 janvier, Le Soleil publie un article rédigé par Samuel Auger, intitulé Imbroglio «inacceptable» portant sur la réaction du député du NPD Denis Blanchette.

Le 7 janvier, Le Soleil consacre une pleine page aux réactions à cette publicité. C’est dans la section «Opinion», à la page 23. (Photo annexée)

Le 8 janvier, Pierre Asselin, journaliste au Le Soleil, publiait en page éditoriale de l’édition papier de ce jour un article intitulé: Le pont de qui?, qui se retrouve aussi sur le site lapresse.ca (Le Soleil)

De la couverture médiatique qui suivit, j’en conclus que l’initiative de monsieur et madame Lacroix a donné des fruits. Je crois que l’éveil sur la situation problématique du pont qu’ils ont provoqué ne restera pas sans suite.

Sauvons notre pont! Héritage précieux à conserver!

En terminant, il me vient à l’idée que bien des structures en métal, fer et autres, ont résisté au temps par l’entretien qui leur a été consacré. Pensons à la tour Eiffel. Sur le site tour Eiffel, on peut lire: «Entretien de la tour Eiffel : La tour Eiffel est un chantier d'entretien permanent, car il faut constamment traiter les pièces métalliques usées, mais les travaux les plus importants sont représentés par la peinture.» Vous pouvez en apprendre plus sur cette célèbre tour en visitant le site ICI. Pensons aussi au Golden Gate de San Francisco. Pour en faire connaissance, rendez-vous sur Wikipedia

publicité 2014-01-04b

publicité 2014-01-06b

publicité 2014-01-07b