Le 7 mai dernier, stimulé par un dossier sur les dites Nouvelles Casernes daté du samedi 5 mai, proposé par la journaliste Stéphanie Martin en pages 16 et 17 du cahier Actualités du journal Le Soleil, j'ai publié un billet sur ces Nouvelles Casernes intitulé simplement les Nouvelles Casernes. En complément vous pouvez consulter mon autre billet intitulé Les lieux secrets de Québec - Le long coma des nouvelles casernes, que j'avais publié plus tôt, soit le 27 février 2012. Je référais à un article du journal Le Devoir.

En ce jeudi, 5 juillet 2012, la journaliste nous revient avec un article intitulé : Les Nouvelles Casernes bientôt classées monument historique. Vous le lisez en vous rendant ICI. On y apprend que «La ministre Christine St-Pierre a manifesté mercredi la ferme intention d'octroyer le plus haut statut de protection juridique à l'édifice situé rue de l'Arsenal, près de la redoute Dauphine. Le bâtiment est le plus long et le plus ancien ouvrage militaire en Amérique du Nord mis en place sous le Régime français.

«Les documents de présentation du classement sont en préparation. Le classement va devenir officiel lorsqu'il sera présenté à l'Assemblée nationale», a révélé la ministre mercredi.» (source : Les Nouvelles Casernes bientôt classées monument historique)

Voici les articles publiées par madame Martin :

 

Pour avoir une bonne idée du sort récent des Nouvelles Casernes, je vous invite à lire ces articles.

Et si les Nouvelles Casernes, c'est un secret pour vous, allez à l'article du 5 mai Comment les Nouvelles Casernes ont failli être sauvées, l'article est précédé d'un diaporama de 23 photos de l'extérieur et de l'intérieur des Nouvelles Casernes. Après vous saurez de quoi il s'agit en terme d'élément majeur du patrimoine de la ville de Québec.