Sur son blogue, l'histoiren Jean Provencher le 4 mars nous parle de l'arrivée de la corneille comme signe premier de l'arrivée du printemps.

Comme il le dit, c'est en parcourant les journaux des années 1900 qu'il a découvert l'importance de cet événement dans la société d'alors. Il s'exprime ainsi: «Avant ma longue quête dans la presse québécoise de 1900, jamais je n’aurais soupçonné que la première manifestation du printemps est le retour de la corneille. Partout, dans chaque région, dans chaque communauté, la première personne qui aperçoit une corneille s’empresse d’en faire part à la famille, aux voisins, et de transmettre l’information au journal. La nouvelle réjouit tout le monde.»

Mais il y a beaucoup, beaucoup plus sur le blogue de l'historien Provencher. Allez-y voir. Ça vaut la peine.